Histoire de France

La seconde République.


La seconde République, régie d'abord par un gouvernement provisoire (février-mai 1848), puis par une Assemblée constituante chargée de l'organiser (mai 1848-mai 1849), eut pour résultat l'établissement du suffrage universel. Débordée par un mouvement social qui provoqua une bataille dans les rues de Paris (Journées de Juin), elle fut suivie d'un mouvement de réaction dont sortit, en décembre 1848, l'élection du prince Louis-Napoléon Bonaparte à la présidence de la République. Mis en présence d'une Assemblée législative qui avait la même origine populaire, le Président engagea, avec elle, dès sa réunion (27 mai 1849), un conflit qu'il termina par un coup d'Etat (2 décembre 1851). Après l'avoir dissoute, il se fit confier une dictature décennale, qu'il transforma, un an après (12 décembre 1852), en empire héréditaire ; il régna sous le nom de Napoléon III.