Histoire de France

PÉPIN le Bref

Pépin le Bref, premier roi de France de la dynastie carolingienne, né à Jupille (Belgique actuelle) en 714, mort à Saint-Denis en 768.


Sacre de Pépin en 754 par le pape Etienne II
de François DUBOIS
© Château de Versailles, 1837

Il était petit, d'où son nom, mais d'une force prodigieuse. Peu avant la mort de son père, il reçut la Neustrie, la Bourgogne et la Provence ; de ses deux frères, l'un, Carloman, reçut l'Austrasie ; l'autre, Grifon, frustré, provoqua un soulèvement, fut battu à Laon et enfermé. Pépin et Carloman allèrent ensuite guerroyer contre Hunald, duc d'Aquitaine, mais revinrent rappelés par une coalition dangereuse pour leur pouvoir. Comme les grands du Nord voulaient secouer le joug des descendants de Pépin de Landen, ils tirèrent du cloître un Mérovingien, Childéric III (742), sous le nom duquel ils gouvernèrent, soumettant l'Aquitaine et combattant les Saxons et les Souabes. Lorsqu'en 747 Carloman se fit moine au Mont-Cassin, Pépin demeura seul à réaliser les ambitions de sa famille. Grifon se révolta à nouveau ; Pépin le poursuivit en Souabe et le fit prisonnier. Libre désormais, il entama, aidé de saint Boniface, avec le pape Zacharie, une série de négociations qui devaient d'autant mieux aboutir que le pape, menacé par les Lombards, avait besoin d'un protecteur (conciles de Soissons et de Leptine). Interrogé sur le point de savoir s'il n'était pas préférable que celui qui avait le pouvoir de fait l'eût aussi de nom, Zacharie répondit par l'affirmative. Pépin fut proclamé roi en 751. Le pape lui fit donner l'onction sainte, dans l'église de Soissons, par saint Boniface lui-même (752). Childéric III, rasé, retourna au couvent. En 754, Etienne II alla en personne renouveler le sacre de 752. En échange, Pépin prit aux Lombards l'exarchat de Ravenne pour le donner «  à la république de saint Pierre », battit une seconde fois Astolphe en 755 et confirma la donation. Le reste de sa vie se passa en de nouvelles guerres contre le duc d'Aquitaine, Waller, et contre les Sarrasins, auxquels il prit Narbonne. Il mourut après avoir partagé son royaume entre ses deux fils, Charles et Carloman, qu'il avait eus de Bertrade, fille du comte de Laon.

❖ Filiation

xxx xxx
PÉPIN le Bref
Epouse* / concubine Enfants
xxx