Histoire de France

CHARLES VII

Charles VII le Victorieux, roi de France, fils de Charles VI et d'Isabeau de Bavière, né à Paris en 1403, mort à Mehun-sur-Yèvre en 1461.


Charles VII par Fouquet

En 1422, lorsqu'il fut reconnu comme successeur de Charles VI par le parti armagnac, la situation semblait désespérée. Henri VI, de par le traité de Troyes, qui avait consacré une exhérédation audacieuse, était à la fois roi de France et roi d'Angleterre. Les Anglais tiennent à ce moment la plus grande partie du pays, c'est-à-dire toute la France au nord de la Loire, sauf quelques villes et forteresses isolées, et, au sud, la partie occidentale de la Guyenne.

Henri VI de Lancastre, a reçu la couronne de France sous la tutelle de son oncle Bedford. Celui-ci gouverne avec dureté, s'efforçant de soumettre les centres rebelles et de briser dans nos provinces la résistance passive. Le dauphin, qu'on appelle « le roi de Bourges », prend le titre de roi, mais indécis, d'intelligence médiocre, sans courage, et dominé par des aventuriers, il flotte au gré des événements. Sans finances, sans armée régulière, sans alliances sérieuses, il se maintient malaisément au sud de la Loire. Ses partisans eux-mêmes doutent de sa légitimité et son royaume est en pleine anarchie. Une volonté manque pour cristalliser autour du roi de France le patriotisme latent et hésitant. Les doutes que le dauphin lui-même avait sur la légitimité de sa naissance se dissipent à la voix de Jeanne d'Arc (y. ce nom). Celle-ci délivre Orléans (1429), remporte la victoire de Patay et fait sacrer Charles VII à Reims (17 juillet 1429). Bientôt tout craque du côté anglais. A la résistance passive succède dans les provinces envahies, timide d'abord et insensiblement plus audacieuse, la conspiration permanente. L'idée de l'indépendance nationale est désormais en marche. Charles VII, sentant la France entière en communion avec lui, finit par se ressaisir.' Mais, toujours hésitant, et dominé par La Trémoille, ennemi acharné de Jeanne, le roi abandonne celle-ci à son sort, montrant à l'égard de celle qui l'avait sauvé une ingratitude tare. Avec le duc de Bourgogne il signe le traité d'Arras (1435) par lequel Philippe le Bon abandonne désormais l'alliance anglaise. Il reprend Paris en 1436 et poursuit avec méthode la libération du territoire. En 1444, les trèves de Tours suspendent pour un temps les hostilités. En 1450, la campagne de Formigny enlevait la Normandie aux Anglais. En 1453, ce furent la victoire de Castillon, la délivrance de Bordeaux et de la Guyenne. Les Anglais ne tenaient plus que Calais, et étaient définitivement expulsés de France.

Les conseillers de Charles VII, justement appelé le Bien serti, purent terminer l'oeuvre commencée depuis 1436 environ, et reconstituer le pouvoir royal. Les finances reçurent une organisation durable ; les ressources de la monarchie devinrent fixes et régulières. L'organisation des compagnies d'ordonnance et des francs-archers marqua le début d'une armée régulière (1445 et 1448). L'opposition aristocratique fut impuissante : la révolte de la Praguerie, dont le chef était le duc de Bourbon, fut rigoureusement réprimée, et le duc d'Alençon Jean V, arrêté pour intelligences avec l'Angleterre, fut condamné par la Cour des pairs (1458). La Pragmatique sanction de Bourges plaça le clergé dans la main du roi. La vie économique reprit son essor grâce surtout à Jacques Coeur. La prépondérance française se trouva rétablie en Occident. Cependant, la vie de Charles VII se termina tristement. Ses désordres, sa liaison avec Agnès Sorel, le consolèrent mal des intrigues du dauphin Louis, le futur Louis XI, et contribuèrent peut-être à hâter sa fin.

Icongraphie

Charles VII à cheval, statue de Barye qui figure à la collection Thomy-Thierry, au musée du Louvre.

❖ Filiation

Isabeau de Bavière Charles VI
CHARLES VIII
Epouse Enfants
Marie d'Anjou Radegonde de France Catherine de France Yolande de France Jeanne de France Marguerite de France Jeanne de France
Marie de France Madeleine de France
Louis XI
Jean de France
Jacques de France Philippe de France Charles de France