Histoire de France

CHARLES III


xxx

CHARLES III, surnommé, dès le Xe siècle, le Simple ou le Sot. Fils posthume de Louis II et d'Adélaide, naquit en 879, et mourut à Péronne en 929. A la mort de ses frères, Louis III (S82) et Carloman (884), ses droits furent contestés. Les grands appelèrent au trône Charles le Gros, puis (887) Eudes, comte de Paris. Ensuite un parti se forma autour de Charles : l'archevêque de Reims, Foulques, le sacra roi en 893. A son lit de mort (898), Eudes recommanda à ses vassaux de se soumettre au Carolingien, et celui-ci fut alors reconnu de tous. Deux grands faits signalent son règne :
1° il fait la paix avec les Normands et leur cède la vallée inférieure de la Seine (traité de
Saint -Clair - sur - Epte, 911)
2° il obtient le royaume de Lorraine à la mort du dernier des Carolingiens allemands, Louis l'Enfant, en 911. Malgré les succès de Charles,' il fut combattu, après 920, par un parti ayant à sa tête le due Robert, frère du roi défunt, Eudes. Robert se fait couronner à Reims (922). Charles attaque les rebelles, près de Soissons (923). Robert ler est tué dans l'action, mais Charles, vaincu, doit prendre la fuite, pendant que ses sujets élisent pour roi le beau-frère de Robert, le duc de Bourgogne, Raoul. Peu après, l'infortuné Carolingien, attiré à Château-Thierry par Herbert de Vermandois, fut traîtreusement enfermé dans la tour de Péronne, où il mourut. Sa femme, Ogive, s'était réfugiée en Angleterre avec son jeune fils, qui devait être Louis IV d'Outremer.

❖ Filiation

xxx xxx
XXX
Epouse* / concubine Enfants
xxx