Histoire de France

CARLOMAN

• Carloman, fils aîné de Charles-Martel, mort à Vienne en 754.
Il gouverna l'Austrasie. Il combattit les Saxons et les Bavarois, et, après avoir abdiqué en 747, se fit moine au couvent du Mont-Cassin, où ses restes reposent encore. A sa mort, son frère cadet, Pépin le Bref, resta seul chef des Francs.

• Carloman, fils puîné de Pépin le Bref, frère puîné de Charlemagne, né en 751, mort à Samoussy (Aisne) en 771.
Il régna de 768 à 771 sur l'Austrasie, la Bourgogne, la Provence, la Septimanie et l'Aquitaine orientales. Il avait épousé Gerberge, fille de Didier, roi des Lombards. A sa mort, sa veuve et ses fils se réfugièrent auprès de Didier, et quand celui-ci fut vaincu Charlemagne les prit à Vérone et les fit enfermer dans un cloître.

• Carloman, deuxième fils de Louis le Bègue, mort en 884.
Il reçut en partage l'Aquitaine et la Bourgogne (879), aida son frère Louis III à repousser les Normands, mais ne put empêcher Boson de se proclamer roi de Bourgogne. Louis étant mort en 882, Carloman régna seul, et mourut d'une blessure reçue à la chasse. Il avait épousé une fille de Boson.

• Carloman, quatrième fils de Charles le Chauve et d'Hermentrude.
Son père l'avait enfermé à l'abbaye de Riani ; il s'en échappa et se révolta (870). Pris et condamné, il eut les yeux crevés, en 875. Réfugié auprès de Louis le Germanique, il en reçut l'abbaye d'Esternach et mourut peu après.

❖ Filiation

xxx xxx
XXX
Epouse* / concubine Enfants
xxx